Voyagez au gré des meilleurs festivals du monde entier

Category: Festival (page 1 of 2)

Qui propose une structure gonflable sur mesure ?

Vous avez sûrement vu sur un événement sportif ou un concert, ou n’importe quel autre événement une sorte de support gonflé, souvent retrouvé à l’entrée. C’est une arche publicitaire gonflable. Cet outil est une nouvelle technique de marketing.

Elle sert à diffuser de la publicité, et émettre un message publicitaire. On peut imprimer sur cette arche gonflable des logos, des formules, les marques qui sponsorisent l’événement…

L’arche publicitaire assure la sécurité et la bonne ambiance de la manifestation sportive, ou même au parking de l’événement. Elle existe en différents modèles ; arche carrée, arche demi-ronde…

Choisir une structure gonflable sur mesure

Avant de passer une commande d’une structure gonflable qu’on souhaite acquérir, il est nécessaire de connaître les différents modèles d’arches existants sur le marché. Évidemment, le prix de chaque structure se diffère, selon le type d’arche et sa taille.

Les arches existent en tailles différentes, le standard, celui avec une largeur de 6 mètres, largeur de 10 mètres, ou sur mesure. Les principaux types d’arches gonflables sont cités ci-dessous :

  • L’arche droite, aussi appelé l’arche carrée ;
  • L’arche pan coupé, aussi nommée arche cinq pans ;
  • L’arche demi-ronde ou ronde ;
  • L’arche avec une forme spéciale, c’est une arche sur mesure.

En commandant une structure gonflable sur mesure, vous avez la possibilité de choisir la taille de l’arche, le modèle, la couleur, la taille et le look (les motifs et les logos imprimés dessus). Le prix de votre arche dépendra de votre commande. La plupart des magasins terrestres, ou des boutiques en ligne vous offrent un devis, afin d’avoir une idée du prix de votre achat.

Structure gonflable sur mesure chez ArcheGonflable.net

Ce site internet est un site très fiable pour commander une arche gonflable sur mesure pour vos événements sportifs ou publicitaires. De très grandes marques font leurs commandes de structure gonflable chez ArcheGonflable.net. Parmi ces marques, on retrouve ; Mercedes Benz, Décathlon, Chevrolet, Yves Rocher et Hyundai.

Vous imaginez alors si ces marques-là commandent leurs arches sur ce site, c’est qu’il a des produits d’une excellente qualité, avec un service exceptionnel.

Le site propose quatre modèles d’arches. L’arche polygonale à cinq pans, est le modèle le plus demandé. Il offre plus de faces, et donc plus d’espace pour jouer avec les couleurs, et communiquer sa publicité. Ce modèle coûte environ 790 € sans taxes.

L’arche demi-lune (arche ronde ou demi-ronde), souvent choisie pour les entrées des foires. Elle est simple et a un style de merveille, surtout si le choix des couleurs est bien fait. Le site propose aussi une structure gonflable carrée.

Elle est utilisée généralement dans les ouvertures des bâtiments. L’arche carrée et la ronde coûtent 840 € hors taxes. Bien évidemment, ArcheGonflable offre des structures gonflables sur mesure. Cela permet au client de choisir n’importe quelle forme pour son arche, afin de répondre aux différentes exigences des clients.

Le prix de ce modèle n’est pas fixe, il dépend fortement de la commande et des éléments choisis pour sa structure gonflable. De plus, ce qui est un avantage crucial pour ce site, c’est sa livraison gratuite dans toute la France.

Structure gonflable sur mesure chez Arche-publicitaire.fr

Ce site offre des arches gonflables publicitaires standards et sur mesure. Il est connu pour son écoute aux clients, de leurs besoins et de leurs idées.

En accédant sur ce site, vous verrez en premier lieu quelques réalisations d’arches gonflables sur mesure déjà fabriquées pour des clients précédents.

Cela vous donnera une idée des produits qu’il propose et qui peuvent vous inspirer. Comme tout autre magasin en ligne, il offre plusieurs types de structures gonflables. L’arche carrée, l’arche ronde ou demi-ronde…

Vous pouvez ainsi, choisir la forme, la couleur, la taille, les motifs et les logos mentionnés sur votre arche gonflable. Il suffit d’ouvrir sur le site, entrer son nom, son e-mail et son numéro de téléphone, et vous trouverez une case où vous pouvez décrire le projet que vous souhaitez obtenir.

Ensuite, votre demande va être traitée gratuitement, et un devis vous sera envoyé sur votre e-mail. Par contre, ce site n’affiche pas le prix de ses produits, il sera nécessaire de le contacter sur son mail, ou sur le numéro de téléphone pour demander les prix.

Sarouel, un incontournable des festivals

Lors des festivals, ce qui compte, c’est de s’amuser et d’avoir la plus grande liberté de mouvement possible.

C’est pourquoi certaines personnes apprécient particulièrement les vêtements larges et légers, comme les sarouels. Ce style vestimentaire est moins connu, mais il est de plus en plus apprécié chez les jeunes. Ils peuvent en effet avoir besoin de la souplesse et de la légèreté d’un sarouel durant l’euphorie de la fête.

Qu’est-ce qu’un sarouel ?

Un sarouel est un pantalon très ample au niveau du bassin et des cuisses, mais rétréci arrivé aux chevilles. L’entrejambe peut aussi être étiré très bas. Il est généralement fait de tissu très léger afin de permettre une très grande liberté de mouvement.

Ce sont les Perses qui ont été les premiers à porter le sarouel avant qu’il ne sillonne la route de la soie et ne fasse le tour du monde. Il a été adopté par de nombreuses autres civilisations, dans toute l’Asie, en Europe et dans le nord du continent africain.

Il a été porté par les guerriers, les nobles, les femmes, les hippies dans les années 1960, les rappeurs américains dans les années 1990, etc. Bien entendu, au fil du temps et selon les traditions dans certains pays, il a pris plusieurs formes et styles différents.

De nos jours, le sarouel est encore très courant dans certains pays, surtout en Asie. En occident, il est devenu un type vestimentaire à la mode, qu’il faut porter pour certaines occasions.

Les vacanciers l’apprécient énormément, par exemple, surtout ceux qui se préparent à profiter de la chaleur de l’été. Le sarouel est aussi devenu à la fois un mode vestimentaire masculin et féminin. Les sarouels enfants sont également de plus en plus populaires.

Sur certains sites de vente en ligne, vous pouvez en trouver sous différentes formes et différentes variantes. Il n’y a que pour une seule catégorie de personnes que le sarouel ne paraît pas séduire en occident : les hommes mûrs.

Pourquoi choisir un sarouel pour un festival ?

Le jogging sarouel est tendance lors des festivals, surtout grâce à son confort. En effet, ce que les gens recherchent avant tout durant ce genre d’événements, c’est de s’amuser et de se détendre. Le port des jeans serrés ou d’autres tenues inconfortables est à proscrire.

Le sarouel devient donc l’une des tenues les plus adaptées. Avec ce type de pantalon, vous pouvez danser, courir et bouger sans aucune limite. En plus, le sarouel aide à supporter les fortes chaleurs et devient de ce fait la tenue idéale dès que la température monte.

En outre, c’est aussi lors des festivals que certains veulent dévoiler leur côté extravagant, sans toutefois se ridiculiser. Ils veulent adopter des tenues qui sortent de l’ordinaire, des tailleurs et des chemises serrées du bureau. Ils trouvent facilement leur bonheur dans le sarouel.

Comment choisir son sarouel ?

En occident, le sarouel est souvent associé à un look chic, mais détendu. Cependant, même si le sarouel paraît adapté à n’importe qui, il faut toujours bien le choisir. Le sarouel est une véritable tenue de mode, il ne faut pas se laisser tenter par des modèles bon marché.

Vous devez par exemple vous assurer que le style et la hauteur de l’entrejambe vous procurent réellement du confort et non le contraire. Il est préférable que le bas soit ajustable, c’est-à-dire qu’il peut être maintenu facilement au mollet.

De multiples variantes de tissus ou de chaleurs sont aussi aujourd’hui disponibles. Vous trouverez même dans des magasins de vêtement ou sur internet d’autres styles de sarouels, comme ceux qui sont dits 3-en-1, qui peuvent se porter comme des combinaisons.

Choisissez bien aussi votre couleur. Même si pour un festival vous pourrez avoir envie de vous démarquer, un sarouel trop coloré pourrait vous rendre légèrement ridicule, même si vous êtes dans l’insouciance de l’âge.

Avec quoi peut-on porter son sarouel ?

Comme toute tenue vestimentaire, c’est l’union du sarouel avec les autres accessoires qui fait votre look. En règle générale, il faut éviter les hauts amples pour ne pas paraître ridicules.

Si vous choisissez un sarouel avec beaucoup de motifs, il faut aussi choisir un haut uni qui met bien en valeur le bas. Si vous devez sortir tard pour un spectacle en particulier du festival, il vaut mieux un haut uni clair.

Si vous avez opté pour un sarouel jean, vous pouvez aussi vous tourner vers un polo, toujours uni et clair. Pour les chaussures, rien ne vaut des sandales.

Lors d’un festival, vous pourrez vouloir de la légèreté et opter pour des sandales sans talon, mais le sarouel convient bien aussi aux sandales aux talons hauts, surtout décorés de petits bijoux colorés.

Le pyjama, un accessoire atypique pour aller en festival

Les festivals reviennent enfin et nous donnent envie d’en profiter le plus possible avant la fin de l’été. Beaucoup se questionneront alors sur la meilleure tenue à adopter. Une envie d’innover pour votre prochain festival ? Vous êtes au bon endroit.

Voici un petit guide sur un accessoire infaillible pour vous rendre à votre prochain événement : le pyjama. Et vous ne le regretterez pas !

Quel pyjama choisir pour un festival ?

Les basiques

Dans la famille des classiques, le pyjama version pantalon ou short se trouvent toujours dans nos armoires. De même, certains privilégient encore la chemise de nuit ou la grenouillère, des versions du vêtement de nuit plus anciennes. D’autres préfèrent une variante plus adaptable du pyjama et réutilisent de vieux tee-shirts. Il y en a pour tous les goûts.

Et le saviez-vous ? Le pyjama devient aujourd’hui une mode à part entière. En effet, surnommée sleepwear, cette nouvelle tendance rencontre un vrai succès. Plus aucune honte donc à sortir avec votre bas de pantalon si douillet dans la rue.

Le pyjama kigurumi

Le favori à toujours avoir sous la main pour un festival n’est autre que le kigurumi. Cette grenouillère nouvelle génération est le numéro 1 des pyjamas sur le marché.

Venu du Japon, ces combinaisons représentent le plus souvent un animal ou bien un personnage de dessin animé connu, comme pour ceux de la Boîte à Pyjama.

Pourquoi choisir un kigurumi ?

Premièrement, cette combinaison s’adapte à tout le monde. Suite à sa popularisation importante, le kigurumi est disponible pour tous les âges et pour tous les genres. Hommes, femmes ou enfants, en famille ou entre amis, il n’y a pas de jaloux.

Deuxièmement, une importante collection est aujourd’hui à disposition : licorne, grenouille, Pokémon, cochon, panda, Totoro, etc. Chacun peut y trouver son bonheur.

Des groupes de personnages de dessins animés peuvent être entièrement recréés si vous décidez d’assister à un festival à plusieurs. C’est enfin une option confortable et moelleuse en plus d’être stylé, drôle et, il faut bien le dire, assez mignonne.

Quand le porter ?

Peut-être qu’en tant que pyjama, le kigurumi est à privilégier pour certains festivals spécifiques ? Pas nécessairement. La grenouillère kigurumi est parfaite pour des événements d’hiver, car elle protège du froid. Mais elle s’adapte également très bien au printemps et à l’été.

Elle a, par exemple, déjà été aperçue dans des festivals de musique comme de sports d’hiver. De plus, les kigurumis sont amples et agréables. Vous ne vous sentirez pas à l’étroit après une journée à le porter.

Bien choisir votre combinaison

Lors du choix de votre pyjama kigurumi, le plus important est la taille. Il ne faut pas qu’il soit trop grand, ni trop petit. La meilleure chose à faire est de pouvoir l’essayer avant tout achat. Faites bien attention à ce qu’il ne traîne pas par terre, tout comme à ce qu’il ne vous serre pas trop.

Comment porter votre pyjama kigurumi ?

C’est un ensemble qui se porte facilement et s’enfile comme une combinaison. Elle peut être réutilisée comme pyjama, bien entendu, surtout pendant l’hiver pour ne pas sentir le froid. Le kigurumi peut aussi ressortir lors de n’importe quelles occasions comme déguisement.

Accompagnez-le d’accessoires

Pour finaliser votre pyjama avant de vous rendre au festival, des accessoires complémentaires existent. Par exemple, des masques qui représentent l’animal ou le personnage de votre kigurumi.

Avec celui-ci, votre pyjama aura plus d’effet. Si le masque ne vous convient pas, des faux-nez se retrouvent sur le marché.

Pour finaliser votre apparence, n’hésitez pas à ajouter un serre-tête en relation avec votre animal : des oreilles de tigre, de pikachu ou encore une corne de licorne.

Vous optez pour une combinaison panda ? L’ajout d’un faux nez, d’un serre-tête d’oreilles de panda et de gants en forme de pattes complétera votre déguisement à merveille.

Enfin, peaufinez à la perfection votre accoutrement avec une coiffure dans les tons de votre personnage. Plusieurs types de chaussons sont aussi disponibles. Mais peut être plus aptes à être utilisé dans le confort de sa chambre, à vous de voir.

Finalement, lors de votre prochain festival, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un pyjama Kigurumi pour changer ?

Adopter un look Hippie en festival, mode d’emploi

Bientôt, on va troquer nos manteaux et pulls pour des habits plus légers à l’approche de l’été. C’est peu dire que beaucoup se préparent à adopter de nouveaux styles tendance.

Le printemps ou l’été sont les périodes propices pour les festivals. Alors, pour ressortir son âme de styliste pourquoi pas tenter le look hippie, qui ne fait pas défaut ces dernières années.

Nous vous guidons vers toutes les idées essentielles pour aborder votre style hippie en festival, des plus indispensables aux petites touches.

Redorer votre style avec le look Hippie tendance

Lors des festivals, énormément de jeunes femmes préfèrent avoir un look contracte assez chic, mais tendance. Arborez des tissus légers qui vous donneront l’air d’être parmi les hippies. Dernièrement, c’est ce qui est beaucoup apprécié par la gent féminine.

Pour profiter de son festival, un petit brin de dentelles, du tissu, du jeans et des franges suffiront pour inspirer votre style.

Selon vos goûts, le look hippie peut se composer de plusieurs choix allant des jupes aux robes longues en passant par les shorts en jeans ou des tuniques totalement blanches. N’oublions pas les petites touches qui les rendent uniques.

Les vêtements et accessoires à privilégier

Les shorts en franges

C’est le choix par excellence lorsqu’on souhaite se rendre à un festival en arborant un style hippie. C’est réellement le style incontournable. On peut ajouter de petits hauts ou crop-tops avec des sandales plus un petit sac à bandoulière.

Les robes longues

Quel que soit le type de robes longues pour lequel vous optez, elle ira parfaitement à votre look de festival hippie sans oublier d’y rajouter quelques accessoires fétiches. La robe peut avoir plusieurs couleurs fleuries. Dans ce cas, on privilégiera la discrétion. Une touche sobre : des lunettes de soleil pour ajouter du punch à votre style et des bracelets très légers.

Les crop-tops et les petites robes

Un élément très indispensable que l’on porte souvent avec les shorts. Selon vos envies, vous pourriez également l’ajuster avec les jeans. Pour ce qui est des petites robes, qu’elles soient moulantes ou évasées, on les porte avec des sandales ou des bottes. À vous de voir lequel des styles s’accorde avec vos envies du moment.

Les sandales et lunettes de soleil

Vous ne pourriez être complète pendant un festival sans rajouter ces deux éléments à votre look totalement hippie. En général, les sandales sont souvent plates avec des nœuds ou des spartiates par-dessus un kimono. Les lunettes de soleil ne sont pas négligeables, elles offrent un côté chic.

Les fleurs

Pour prétendre être stylée hippie il faut au minimum rajouter les couronnes de fleurs, peu importe le style que vous aurez décidé d’adopter. Un très beau style garanti.

Les Kimonos

C’est la tendance depuis quelque temps. Il faut toutefois opter obligatoirement pour des modèles avec des franges pour ne pas sortir dans le contexte hippie.

Les jupes longues

Encore un des vêtements obligatoires pour bien accorder votre style. Un débardeur sous les jupes longues sur vos sandales plus les couronnes de fleurs, et hop le tour est joué.

Les bijoux

Les accessoires sont également des incontournables pour compléter votre style hippie. Ils doivent être en quantité suffisante.

Des boucles d’oreilles pendantes, des tours de cou, des sautoirs, des bracelets chakras, voilà le genre d’accessoires à ajouter à votre look hippie !

Les bottes et les plumes

Certains optent pour les bottes, ça ancre encore l’effet festival hippie. Que serait un festival hippie sans plumes ?

C’est parfois ce qui est le plus frappant et le plus remarquable pendant les festivals. Pourtant, c’est aussi ce qui rend unique chaque style et chaque look. Une petite plume accrochée aux cheveux et c’est fait.

Pourquoi opter pour le look hippie ?

Vu de l’extérieur, le look hippie peut paraître chiche et bizarre pour certaines personnes. Mais clairement, c’est le style fétiche à adopter pour se préparer pour partir à un festival au printemps ou en été.

C’est un look très simple qui permet d’être très confortable dans ce que l’on porte. On peut notamment porter ces accessoires sans en faire trop. Un look hippie bien réalisé est un véritable plaisir pour les yeux.

Maintenant que vous avez le look autant vous rendre dans les vrais festival de hippies comme celui-ci en pleine jungle !

L’importance de prendre soin de ses oreilles en festival.

Cette période estivale est pour majorité d’entre nous, synonyme de vacances, de repos, d’amusement et surtout, de fiestas !

Les occasions sont nombreuses, dans nos villes et villages, et elles débutent habituellement en juin avec la fête de la musique.

Celle-ci marque, effectivement, le coup d’envoi des grands moments musicaux ainsi qu’une kyrielle de fêtes populaires, kermesses, concerts et festivals en tous genres.

Qui n’aime pas profiter des plaisirs de la musique ?

Toutefois, ce plaisir n’est pas sans danger et nous allons vous faire prendre conscience que cela peut être dommageable pour l’audition.

Depuis quelques décennies, nous remarquons une lourde progression des troubles auditifs dans la population mondiale.

À seul titre d’exemple, et uniquement en France, 10 millions de personnes souffrent de ces troubles et 5.4 millions d’entre elles sont aux prises avec des répercussions qui affectent leur vie quotidienne.

L’une des principales causes est surtout liée à une méconnaissance du sujet ainsi qu’à une non-protection face à une trop grande exposition à la musique, et plus particulièrement, à celle des festivals.

Les Festivals de la musique, un danger ?

Lorsque vous pensez à un festival de musique, la première image qui vous vient probablement en tête est celle de ces énormes amplis qui retransmettent la musique dans toute la salle ou dans le lieu dans lequel vous vous trouvez.

Vous conviendrez donc que vos oreilles et tympans ne sont guère accoutumés à ce niveau très élevé de décibel (db). Même si l’on ne ressent pas un malaise particulier, le risque demeure bien présent et peut entraîner de sérieuses conséquences.

Les sons audibles sont classés sur une échelle de 0 (seuil d’audition) à 140 db. À titre d’exemple, une conversation normale atteint les 60db. Les spécialistes estiment que les risques débutent autour des 90db et qu’ une exposition prolongée de plusieurs heures peut endommager l’audition de façon permanente.

Dans de nombreux cas, les personnes n’ont pas ressenti le moindre signe avant-coureur et d’autres ne s’ aperçoivent même pas des dommages qu’ils ont subis.

Finalement, le seuil de douleur, lui, est placé à hauteur de 120db

En ce qui concerne la musique des festivals, elle atteint fréquemment des niveaux supérieurs à 100db et le phénomène s’amplifie lorsque les gens se retrouvent dans les premières rangées alors que, selon les lois en vigueur, le niveau moyen ne doit pas surpasser les 105 db.

En écoutant de façon prolongée ces bruits, vous risquez de subir des effets catastrophiques pour votre audition. Au début, la plupart des personnes atteintes commencent par ressentir des sifflements et des bourdonnements et à entendre des bruits dont vous êtes seul à entendre et qui reviennent cycliquement.

Ensuite les symptômes peuvent aller crescendo de la façon suivante : une hypersensibilité au bruit que produit une certaine anxiété, ensuite peut venir, une véritable douleur persistante et finalement cela peut conduire jusqu’à une brusque perte auditive. Tous ces maux ont pour noms des acouphènes et doivent être traités rapidement.

Entre 10 et 17% de la population française serait atteinte de ces troubles. 1,6 million de Français considèrent souffrir d’acouphènes agressifs et 300 000 autres les considèrent comme étant intolérables.

Les jeunes semblent la catégorie d’âge la plus touchée principalement à cause de leur dépendance envers les nouvelles technologies et de leur passion pour la musique.

Par conséquent, une campagne de sensibilisation est nécessaire, surtout en cette période de festivals de la musique, afin de faire connaître les effets néfastes que peut entraîner une surexposition aux bruits.

Solutions pour vous protéger contre les effets du bruit

La solution la plus pratique et efficace pour protéger vos oreilles est de se procurer et de porter différents types de bouchons antibruits en mousse ou en plastique et la plupart sont même adaptables.

Pour encore plus de confort et de sécurité, vous pouvez vous en procurer faites sur mesure spécifiquement pour vous. Certaines personnes sont souvent plus soucieuses de leur apparence et de leur look que de leur santé et peuvent même à la limite trouver cela ringard à porter ce genre de protection.

Par conséquent, il est intéressant de noter que la plupart de ces bouchons sont très discrets et sont à peine perceptibles et ne nuiront nullement à votre apparence.

Pour les plus jeunes, les casques de gamers et antibruit sont très à la mode et sont très sécuritaires.

Un autre conseil que nous vous recommandons est de vous tenir à une distance importante des scènes de spectacle où l’ on retrouve généralement les enceintes sonores.

En terminant, il est également très recommandé de prendre des temps de récupération suite à une exposition fréquente à des bruits intenses. Des études ont démontré que certaines cellules fragiles de l’oreille interne, les cellules ciliées, peuvent souffrir en étant soumises à une trop grande fréquence de bruit surpassant les 80db.

Ces cellules malheureusement ne se renouvellent pas et leur absence peut provoquer une surdité progressive et insidieuse. Bref, prenez du temps de repos entre les nombreux festivals de musique auxquels vous participerez cet été.

Prendre soin de ses oreilles : prévention et sensibilisations.

En cette saison de festival qui bat son plein, nous voulons vous conscientiser et vous encourager à protéger vos oreilles contre les bruits assourdissants et stridents. Pourquoi ne pas en profiter pour faire un bilan auditif gratuit comme c’est possible sur ce site.

En vérité, si vous voulez profiter de la musique à long terme, et non pas vous retrouver à ne plus rien entendre d’ici une dizaine d’années, il est absolument nécessaire d’utiliser des bouchons dans vos oreilles.

Par ailleurs, nous vous recommandons également de consulter un médecin dès l’apparition d’acouphènes puisque les pertes de ces cellules auront pour conséquence de réduire de façon significative votre audition.

Un examen auditif par audiogramme vous est également recommandé, en moyenne, tous les dix ans. Comme vous l’aurez compris, il est toujours préférable de prévenir que de guérir.

Les meilleurs accessoires pour enflammer un festival !

Pendant l’année, différents festivals sont organisés, on en trouve de tous les genres, et pour toutes les personnes. Ce type d’événement sont un excellent moment pour se défouler seul ou entre amis, rencontrer de nouvelles personnes, et écouter de la bonne musique.

Comme dans n’importe quel rassemblement social, Il est important de bien s’équiper. Que ça soit au niveau des accessoires, ou de la tenue portée.

Dans cet article nous allons présenter les objets essentiels à ne pas oublier lorsqu’on se rend à un festival. Nous donnerons aussi des conseils pour profiter au maximum de ces événements.

Les accessoires pour avoir la super classe

Pour faire le plein d’accessoires originaux et utiles, il est possible de se rendre chez Syko Rave.

Porter des lunettes de soleil

Même si la fonction principale de cet objet est de protéger du soleil, beaucoup s’en servent en festoche pour cacher des yeux fatigués, ou simplement avoir la classe !

Sachant que la plupart des festivités durent pendant toute la journée. Porter des lunettes, surtout si elles sont originales, permet réellement de rehausser son style. Les lunettes kaleidoscope par exemple permettent de se distinguer des autres participants, ce qui facilite grandement les chances de socialiser, et de faire de nouvelles rencontres.

La casquette est aussi un accessoire incontournable qui possède autant d’avantages qu’une paire de lunettes de soleil.

Un tee-shirt avec des motifs originaux

Il n’est pas obligatoire de porter un tee-shirt classique quand il existe différents autres modèles originaux. Le haut de la tenue permet de faire passer différents messages sur notre style et nos goûts. Et quoi de plus adapté à un festival qu’un tee-shirt aux motifs psychédélique.

Mettre un short pour rester au frais

Les festivals intéressants se passent généralement pendant l’été. Cette période caniculaire nécessite de porter des tenues légères que ça soit pour les hommes ou les femmes. Le short est un bon compromis pour être à l’aise tout en se sentant au frais. Et si ce vêtement est assorti avec le haut de la tenue, ça reste parfait.

Investir dans des chaussures (LED)

Pour compléter sa tenue, rien de mieux que de porter une paire de chaussures légère, confortable et qui a du style. Si vous voulez vous faire remarquer, optez pour des chaussures LEDs !

Certaines personnes préfèrent les tongues.

Mais pour être plus à l’aise, il vaut mieux investir dans des sneakers de bonne qualité,qui sont fabriqués avec des matériaux respectueux de la nature.

Une banane pour ne rien perdre

C’est l’accessoire qui revient en flèche et allie l’utile à l’agréable.

Nos différents accessoires comme nos clés ou nos papiers ne doivent pas être perdus pendant les journées de célébration. Porter une banane permet de garder à l’œil ses objets de valeur. Et si cette dernière possède un design original et qui s’adapte à notre tenue du jour c’est encore mieux.

Certaines personnes préfèrent les sacs à dos, car il est possible de mettre plus de choses. Dans les deux cas, il sera possible de ranger ses affaires. Même si la banane permet une meilleure accessibilité pour retirer un objet, en plus d’être moins encombrant.

Certains accessoires utiles qu’il ne faut pas oublier

meilleurs accessoires de festival

Savoir s’hydrater en prenant sa bouteille d’eau

Il est important de rester hydraté pendant un festival. La chaleur, la musique, et la danse font qu’on se dépense beaucoup ce qui peut vite mener à une déshydratation. Il ne faut donc pas oublier d’apporter sa gourde d’eau, surtout qu’il existe des modèles qui sont en acier inoxydable et donc plus écologique et économique.

Choisir une tente pour s’abriter

La plupart des festivals durent plusieurs jours. Ce qui implique parfois de camper dans le lieu où se déroulera l’événement pour profiter ne rien manque de l’événement.

Il existe différents modèles de tentes. La taille de cette dernière sera déterminée par le nombre de personnes qui dormiront avec vous. Le confort à l’intérieur est aussi un critère à prendre en considération pour faire son choix.

Pour ceux qui n’auraient pas le budget nécessaire ou qui ne voudraient pas s’encombrer. Il est possible d’investir sur un sac de couchage ou un matelas pliable pour dormir à la belle étoile. Ils sont faciles à transporter et ne nécessitent pas de techniques particulières pour les monter.

Ne pas oublier ses billets !

C’est peut-être le conseil le plus basique et le plus simple que vous n’avez jamais reçu. Cependant, certaines personnes oublient ce Pass qui leur permet d’avoir accès à leur événement. Cela bien sûr si le festival est payant.

Ce qu’il faut retenir pour choisir ses accessoires pendant un festival

On ne va pas se mentir, on participe aux festivals avant tout pour s’amuser et rencontrer de nouvelles personnes sans se prendre la tête. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas bien se préparer avant de partir. Surtout que certains accessoires sont très utiles et importants pour passer de bons moments.

Si vous craignez d’oublier des objets avant de participer à des événements musicaux ou artistiques. Vous pouvez toujours relire cet article pour vous rafraîchir la mémoire.

Le rodéo, une animation sympa pour certains festivals de musique

À la fois sport, passion et spectacle, le rodéo devient de plus en plus populaire dans les festivals de musique en tout genre, et pas seulement pour la country, mais aussi dans les conventions, fêtes foraines et même pour certains anniversaires !

Mais pourquoi un tel engouement pour ce type d’activité ?

Un peu d’histoire

Si on remonte aux origines du rodéo, celui-ci consistait simplement à rassembler le bétail pour le marquer, le soigner ou encore le vendre. Cette origine s’explique par la signification même du mot : rodéo vient de l’espagnol « rodear », ce qui signifie « encercler » ou « tourner autour de ».

Petit à petit, ces rassemblements de bétails ont fait l’objet de concours et défis entre les différents éleveurs. En Amérique, c’est au milieu 19e siècle qu’apparaît le rodéo, tout d’abord au Nebraska, avant de s’étendre à New York, Chicago ou encore Philadelphie, mais aussi en Europe et dans toute l’Amérique du Sud.

Au fil des années, divers types de rodéos ont vu le jour, diversifiant les activités, mais le plus important est l’arrivée des rodéos mécaniques, une alternative plus que satisfaisante au rodéo classique.

Le rodéo, une activité occasionnelle pour certains, un sport apprécié pour d’autres

Si beaucoup voient le rodéo comme une activité occasionnelle, d’autres le voient comme un sport à part entière, faisant plusieurs milliers de kilomètres chaque année afin de participer aux différents concours et compétitions organisées dans le monde entier.

Pourquoi tant de personnes sont-elles accro au rodéo ?

Pour les spectateurs, tout est dans le spectacle et le stress ressenti en voyant les participants tenter de rester en place le plus longuement possible. Il s’agit des mêmes raisons que l’on peut noter chez les personnes assistant à des courses de voitures, des compétitions de sports extrêmes, etc.

Quant aux participants, il y a deux grandes raisons à cet engouement envers le rodéo : la montée d’adrénaline et la compétition.

Comme on peut s’en douter, pratiquer un sport tel que le rodéo, dans lequel on est secoué encore et encore, fait rapidement monter le niveau d’adrénaline. Celle-ci fait augmenter le rythme cardiaque, mais aussi donne une poussée incroyable d’énergie, ce qui peut devenir rapidement addictif.

D’un autre côté, le côté compétition joue aussi un grand rôle dans le succès du rodéo : non seulement il y a une compétition entre plusieurs participants, tous souhaitant prouver leur valeur, mais il y a aussi une certaine notion de dépassement de soi et de compétition avec soi-même afin de chaque fois battre son propre record.

Il y a-t-il des bienfaits à pratiquer le rodéo ?

Comme tout sport, le rodéo permet de faire travailler un grand nombre de muscles, car sans cela, impossible de tenir plus de quelques secondes ! Les adeptes du rodéo ont donc besoin de se muscler et de garder la forme, ce qui leur permet aussi d’être en bonne santé.

De plus, cela favorise aussi des liens forts avec les autres participants et concurrents, même si ce n’est parfois pas toujours dans le bon sens.

Rodéo mécanique, oui, mais pas de rodéo classique !

Le rodéo mécanique est une alternative au rodéo classique qui permet d’éviter toute souffrance animale. Ce type de rodéo est assez facile à organiser, tant qu’il y a assez de place pour installer le taureau mécanique et les tapis de protection tout autour, puisqu’il ne nécessite pas le déplacement de taureaux, la construction de box pour les garder pendant la durée du festival, la nourriture à prévoir, etc.

De son côté, le rodéo classique, comme on peut malheureusement encore en trouver un peu partout dans le monde, consiste à utiliser un véritable taureau et à le chevaucher le plus longtemps possible jusqu’à ce qu’il nous fasse tomber, le principe même du rodéo donc.

Cependant, ce type de rodéo est bien plus dangereux, mais surtout, cela blesse l’animal et le met en danger : entre les blessures dues aux personnes essayant de tenir sur le taureau, les coups divers qu’ils reçoivent et l’effet psychologique que le rodéo a sur la bête, autant dire qu’il s’agit clairement de maltraitance animale, et c’est pour cela que ce type de rodéo fait l’objet de centaines, voire de milliers, de pétitions qui visent, à terme, à le bannir de toutes les villes, une à une.

Et, toujours sur le même principe que le rodéo classique, il existe aussi le Bronc Riding consiste, lui, à monter sur un cheval sauvage et à tenir 8 secondes afin de gagner. Ce type de rodéo est aussi très controversé et fait l’objet de nombreuses pétitions.

Le rodéo mécanique est partout, et surtout dans les festivals !

Grâce aux divers sites comme celui-ci, les machines de rodéo sont maintenant partout ! Des événements spécialisés aux anniversaires et festivals de musique, les rodéos sont de plus en plus présents, et cela réjouit tout le monde, des plus petits aux plus grands.

D’ailleurs, leur place dans les festivals de musique est de plus en plus justifiée : mis en musique, le rodéo semble bien plus amusant, mais aussi bien plus rythmé et entreprenant.

La musique, la clé d’un spectacle de magie réussi !

Pour les petits comme pour les grands, la magie est toujours quelque chose d’exceptionnel. Les spectacles nous font passer de l’émerveillement à la peur, du stress à la joie et bien d’autres émotions.

Si les spectacles de magie des dernières décennies, et surtout du milieu du siècle dernier, n’étaient pas souvent accompagnés par des effets sonores, de plus en plus de magiciens à l’heure actuelle, et surtout les magiciens pour enfants, aiment ajouter des effets et de la musique afin de rythmer leurs spectacles et de leur donner une dimension encore plus mystérieuse.

Mais qu’est-ce que la musique peut amener de plus à la magie ? Serait-ce la clé d’un spectacle réussi ?

La magie, une histoire sur plusieurs siècles, et même plusieurs millénaires

Revenons plusieurs siècles, non, plusieurs milliers d’années en arrière, lorsque la magie était encore considérée comme un art en relation avec les pouvoirs surnaturels et les êtres mystiques.

En ces temps reculés, la magie était étroitement liée à la « science », jusqu’à ne faire qu’un. La magie reprenait alors des matières telles que la physique, l’astrologie, l’alchimie, la psychologie, etc.

Elle était donc considérée comme une sorte de sagesse et très peu de personnes étaient capables de l’atteindre.

Les quelques élus étaient considérés comme des faiseurs de miracles, voire même des messagers des dieux, étant incroyablement intelligents et pouvant comprendre l’univers ainsi que son fonctionnement.

Il faudra attendre le XVIIe siècle en France, et le XVIIIe siècle en Angleterre, pour que la magie soit rationalisée.

À partir du moment où la magie fût rationalisée, les pratiquants de celle-ci furent considérés comme des fous ou des charlatans, des personnes trompant les gens par des pratiques n’ayant aucune vocation scientifique.

La magie, telle que nous la connaissons maintenant, ne fera son apparition qu’en 1888 en Angleterre, lorsqu’une association pour l’apprentissage de la magie, la Golden Dawn, fait son apparition.

Après cela, de nombreux magiciens ont commencé à se faire connaître et la magie évolua, se définissant alors comme « l’art de l’illusion ».

Quelques magiciens célèbres

La magie, telle qu’on l’entend à l’heure actuelle, a eu son lot de magiciens célèbres, tels que Harry Houdini, dont les tours d’évasions étaient probablement les meilleurs et les plus impressionnants de son époque, Maurice Saltano, notamment connu pour ses livres et autres publications liées au monde de la magie et en hommage aux magiciens disparus, ou encore Cardini, un prestidigitateur anglais qui eut l’occasion de présenter ses tours de magie au roi d’Angleterre en 1938.

Aujourd’hui, beaucoup d’autres magiciens se démarquent et les sites d’informations et d’actualités, tels que le Parisien, ne cessent de relater leurs exploits.

On peut citer parmi eux : D.M.C., David Copperfield, Chris Angel, ou encore Eric Antoine, pour citer un magicien français, utilisant l’humour et la musique afin de rendre ses spectacles inoubliables.

La musique dans les spectacles de magie

Aujourd’hui, la magie évolue de plus en plus, avec des magiciens toujours plus doués, des tours de plus en plus impressionnants et presque impossibles à comprendre et des mises en scène époustouflantes.

Afin de rendre leurs spectacles encore plus vivants, plus profonds et plus intéressants, les magiciens actuels se sont dirigés vers l’humour, mais aussi, et surtout, vers la musique afin d’améliorer leurs tours.

La musique dans un spectacle de magie permet de structurer ce dernier, mais aussi de lui donner de la profondeur et d’amener les spectateurs encore plus dans le monde secret et mystérieux de la magie.

Par exemple, mettre une musique un peu stressante peut faire monter l’inquiétude du public lors d’un tour mystérieux, alors que couper complètement la musique lors d’un tour dangereux et difficile permettra d’augmenter cette aura de danger et fera monter le suspense d’un cran.

La magie en musique, l’idéal pour les enfants

Dans un spectacle de magie pour enfant, la musique est très importante.

Comme pour un spectacle de magie pour adulte, la musique permet de structurer et de donner de la profondeur, mais elle permet surtout de garder l’attention des enfants et de leur donner l’envie de rester assis à regarder le spectacle, car ils adorent souvent la musique de manière générale.

Les magiciens pour enfants adorent jouer avec la musique pour créer des effets, rendre un mouvement ou un tour d’apparition/de disparation plus impressionnant et réaliste, mais aussi pour amuser ainsi qu’émerveiller encore plus les enfants.

De plus, cela leur permet aussi de diversifier et de multiplier leurs tours, un avantage face à des enfants qui se lassent rapidement de tout ce qui est redondant.

Trouver un magicien pour enfants

Il existe divers sites proposant les services de magiciens pour enfants, comme le site magicien-magie.com, afin de performer en face d’un groupe de petits comme de grands, par exemple pour un anniversaire.

Cette plateforme web vous permet de rechercher des magiciens selon votre région, tout en vous proposant les meilleurs spectacles disponibles en ce moment.

Si vous souhaitez en savoir plus et voir la liste des magiciens disponibles, vous pouvez vous rendre sur le site magicien-magie.com.

Parmi les magiciens les plus conseillés et ayant le plus d’expérience, Patrick Melkior sait se démarquer du lot : contrairement à la plupart des magiciens qui ne font que quelques tours de cartes basiques lors des spectacles d’enfants, Patrick Melkior effectuera tous les tours auxquels vos enfants rêvent d’assister, tels que l’apparition d’un lapin hors du chapeau, des tours pour faire disparaitre une colombe et la faire réapparaitre ensuite, etc.

Mais de plus, il fera aussi participer les enfants, créera des sculptures de ballons plus extravagantes les unes que les autres, et pourra aussi faire des tours de ventriloquie, si vous le souhaitez.

Néanmoins, son plus grand atout reste l’utilisation qu’il fait de la musique afin de donner encore plus de profondeur à ses tours et ainsi emmener les petits, mais aussi les plus grands, dans un univers incroyable et, surtout, magique.

Pour plus d’informations sur Melkior et ses spectacles, vous pouvez visiter son site web.

Quelles sont les prestations possibles dans les spectacles pour enfants ?

Tours de cartes : Tout le monde connaît les fameux tours de cartes des magiciens, et les enfants les adorent. Ils sont simples mais efficaces, et en plus, ils demandent l’aide de volontaires dans le public, et font donc participer les enfants.

Tours plus avancés : outre les tours basiques faits avec des cartes, les magiciens pour enfants peuvent proposer des tours plus avancés qui sont bien plus amusants et impressionnants, mais qui demandent aussi plus de matériel et de préparations.

Parmi ceux-ci, on a les tours d’apparition et de disparition, les tours avec les boites, le « découpage d’assistante », etc.

Ventriloquie : si ces marionnettes qui parlent seules sont souvent utilisées par des humoristes ou des ventriloques professionnels, la ventriloquie peut servir aux magiciens, créant un assistant amusant et très utile pour captiver l’attention des enfants.

Sculpture de ballon : les sculptures de ballons sont souvent associées aux clowns, mais certains magiciens pour enfants tendent à en faire aussi, en les intégrant dans leurs tours et les rendant magiques.

Ateliers magiques : pour les petits qui souhaitent apprendre des tours de magie, certains magiciens proposent des initiations et ateliers qui leur permettront d’apprendre les bases tout en s’amusant.

Comment protéger ses oreilles en festival ?

Les gens aiment se rendre en festival, et cela ne date pas d’hier. Cela ne date même pas de Woodstock, car il semble que la culture des festivals est antérieure à cela.

On parle des sectes Grecques anciennes comme les Bacchanales comme point d’origine de ces grands rassemblements, suivis par d’autres peuples comme les Indiens et leur fameux “Tyagaraja Aaradhana”, établit depuis le milieu des années 1880.

Il faut quand même avouer une chose, les festivals de musique ont évolué et leur signification culturelle a également changé.

Aujourd’hui, c’est un mélange de personnes, de cultures et d’expériences qui mettent de côté toutes leurs différences et se rassemblent pour célébrer la musique.

Tout comme sa signification a changé, la technologie utilisée pour promouvoir et améliorer le son dans les festivals de musique a elle aussi subi des changements.

Toujours plus fort, toujours plus de boums boumss, et donc toujours plus de risque de perte auditive !

La musique forte, aussi bonne soit-elle, peut avoir une myriade d’effets qui commencent par affecter l’ouïe. Cela peut entraîner des affections comme les migraines, les acouphènes chroniques (bourdonnements d’oreilles), les maux de gorge du lendemain de festival, et même de sérieuses douleurs cervicales (pouvant déboucher sur des douleurs dorsales).

Pourtant on est bien loin de penser à cela au cœur du festival, nos seules pensées vont pour cette jolie nana mignonne en tenue rigolote, ce verre de bière qui n’attend que nous au comptoir ou l’envie d’aller se mêler à la foule pour danser.

Ça fait donc un peu trouble-fête de vous parler de tout ça.

Et pourtant, la plupart des festivals se situent entre 110 dB et 120dB. Or, une exposition continue à un bruit de 85dB peut causer des dommages auditifs permanents !

Vous voyez le problème ?

Selon l’OMS, plus d’un milliard d’adolescents et de jeunes adultes âgés de 12 à 35 ans sont maintenant à risque en raison de trois grands facteurs :

  • événements bruyants comme les festivals
  • pollution sonore dans les lieux publics
  • utilisation prolongée d’appareils audio

Pour que la musique reste un véritable plaisir, voici 6 mesures à prendre pour en capter le meilleur sans en avoir le pire. Je vous recommande aussi vivement de faire un bilan auditif au plus vite, ce peut être fait en ligne très rapidement et gratuitement sur Vivason.

1) Porter des protections auditives.

C’est si simple et pourtant, pas grand monde le fait.

Lorsque vous vous rendez à un concert ou un festoche, assurez-vous d’apporter une paire de bouchons avec vous. Assurez-vous de les essuyer à la fin de la nuit pour éviter les infections.

2) Prenez régulièrement des pauses loin de l’environnement bruyant.

Prévoyez une pause après un concert particulièrement énervé !

Quittez le lieu et rendez-vous dans un endroit tranquille afin de vous y reposer pendant 10 bonnes minutes avant d’y retourner.

3) Essayez de vous rendre à des festivals en plein air plutôt qu’à des concerts en salle.

Lorsque vous écoutez de la musique forte à l’intérieur, la vibration et la puissance du son sont confinées dans la pièce.

Il n’y a pas de place pour que le son se dissipe, c’est le pire des cas pour vos oreilles.

Plus la salle est petite et intime, plus vous risquez de souffrir de problèmes auditifs, les évènements de plein air sont plus recommandés, et plus agréables, de surcroit.

4. Appliquez la règle du 60:60.

C’est un outil facile à utiliser, que vous soyez à un concert en plein air ou que vous écoutiez simplement votre musique dans votre casque.

Écoutez de la musique à 60% (ou moins) du volume maximum pendant 60 minutes max, puis marquez une pause de 60 minutes entre chaque écoute.

5. Offrez-vous une cure de désintoxication auditive.

Un jour avant le début du festival, pourquoi ne pas vous faire une cure de désintoxication auditive ?

Prenez part à une journée de silence et de méditation.

Fermez toutes les portes et fenêtres et détendez-vous. Vous pourrez ainsi vous détendre l’esprit et offrir une pause à vos délicats tympans.

Notez que c’est aussi une bonne idée après le festival de musique.

6. Allez voir un ORL avant et après un festival.

Rendez visite à un professionnel avant le concert pour établir votre audition de base.

Si vous avez ressenti les effets d’un tympan bouché, vous pouvez résoudre ce problème à ce stade. Après le concert, retournez chez le spécialiste pour vous assurer que votre ouïe est au même niveau.

Comment remettre ses oreilles d’un concert ?

Voici quelques conseils supplémentaires à appliquer après l’évènement :

  • nettoyez les oreilles en douceur, le cérumen tombe naturellement du conduit auditif, il n’est donc pas nécessaire d’être agressif avec les cotons-tiges (qui peuvent causer des dommages).
  • si vous ressentez une sensation de sons étouffés, il se peut que le cérumen qui bloque votre conduit auditif ait été touché. Si c’est le cas, assurez-vous de consulter un professionnel de la santé et il pourra l’enlever soigneusement.
  • écoutez des sons relaxants : après un concert aux sonorités fortes sur une période prolongée, ce dont vos oreilles ont besoin, c’est d’un contre coup sonore : du bruit blanc. Le bruit blanc annule les aigus et les graves de la musique forte. Il fonctionne en réduisant la différence entre les bruits de fond et les bruits de crête.
  • limitez votre consommation d’alcool : l’alcool augmente la tension artérielle, ce qui augmente le flux sanguin vers vos oreilles et le sommet de vos yeux ainsi que la base de votre cou. Cela peut exacerber l’effet de bourdonnement et de pression dans vos oreilles.

La musique est l’un de ces rares plaisirs qui vont droit au cœur de l’émotion humaine, nous pouvons l’utiliser pour nous détendre, améliorer notre sens créatif, transmettre des valeurs, créer une ambiance, se défouler, etc.

Ce n’est pas tant la musique l’ennemi de nos oreilles, mais le bruit ! Soyez vigilant, votre audition est précieuse.

Les bienfaits de la musique sur le cerveau humain

La musique affecte le cerveau de nombreuses façons positives. Elle vous rend plus intelligent, plus heureux et plus productif, et ce à tout âge ! Aller faire une immersion en festival ou écouter de la musique, c’est une chose, mais en jouer en est une toute autre !

La musique a joué un rôle important dans toutes les cultures humaines, passées et présentes. Omniprésente dans le monde entier, nous éprouvons des réponses universelles face à elle. Cela s’illustre parfaitement en festival, lorsque l’on voit que des milliers de gens d’origines et de cultures différentes qui réagissent de la même manière aux différentes sonorités !

Certains morceaux ont cette faculté de changer radicalement notre humeur, de nous donner de l’entrain, de nous faire ressentir une certaine nostalgie, ou encore de nous aider à nous concentrer.

Aujourd’hui, les progrès effectués dans le domaine des neurosciences permettent aux chercheurs de mesurer quantitativement l’influence de la musique sur le cerveau, et c’est fascinant !

Voici d’excellentes nouvelles pour les mélomanes : la musique est un exercice cérébral incroyable qui active toutes les parties du cerveau. Elle développe les capacités intellectuelles, nous rend plus heureux et plus productif à toutes les étapes de la vie.

Examinons de plus près certaines des dernières découvertes sur l’amélioration des fonctions cognitives votre cerveau quand il est question de jouer ou d’écouter de la musique.

Les musiciens ont de meilleurs cerveaux

Pour prouver que la musique affecte de manière positive le cerveau de ceux qui la créent, il est logique que la science s’attarde sur les musiciens professionnels. Et à ce petit jeu, les scanners cérébraux sont unanimes et montrent que leurs cerveaux des musiciens est différent de celui des personnes qui n’ont jamais appris à jouer de la musique.

Les régions du cerveau responsables du contrôle moteur, du traitement auditif et de la coordination spatiale sont plus étendues. Elles ont par ailleurs un corps calleux (principale jonction entre les hémisphères gauche et droit du cerveau) plus grand.

La musique peut améliorer l’humeur

musique humeur

Même si l’on n’est pas musiciens professionnels, nous sommes nombreux à écouter de la musique, ce qui contribue tout de même à améliorer les performances au travail. Écouter de la musique à son bureau peut rendre plus heureux et plus productif, surtout si c’est la musique que vous avez choisie.

L’expérience a prouvé que les employés auxquels on laisse le choix de leurs musiques préférées remplissent plus rapidement les tâches et ont de meilleures idées. Ils sont donc plus créatifs et plus productifs que ceux qui n’ont pas la main sur leur sélection musicale.

La science a aussi prouvé ce que les amateurs de musique savent déjà, c’est-à-dire que l’écoute de musique dynamique peut améliorer l’humeur. Par ailleurs, le fait d’écouter et de jouer de la musique réduit le stress chronique en diminuant l’hormone de stress, le cortisol.

Mais un air de musique triste possède aussi ses avantages, si vous traversez une période difficile, écouter de la musique triste est cathartique. On utilise principalement ce terme en philosophie et en psychologie pour désigner un événement conduisant l’individu à se libérer de ses pulsions et de ses passions pour remédier à un traumatisme vécu et resté latent.

En bref, une musique à la mélodie triste peut vous aider à prendre contact avec vos émotions pour vous amener à la guérison.

La musique stimule la chimie cérébrale

Une autre façon qu’à la musicalité d’améliorer le fonctionnement du cerveau, est de stimuler la formation de certaines réactions chimiques au sein du cerveau, en effet, écouter de la musique augmente la sécrétion du neurotransmetteur qu’est la dopamine par exemple.

C’est la “molécule de motivation” du cerveau, elle fait partie intégrante du système dit de “plaisir-récompense”. On la retrouve lors des états de bien-être que l’on ressent en mangeant du chocolat, quand on atteint l’orgasme ou encore quand on fait de la course à pied.

D’autres hormones peuvent être stimulées, notamment l’ocytocine, on retrouve cette stimulation quand on joue de la musique avec d’autres ou que l’on prend un “bain sonore” en direct lors d’un festival ou d’un concert. Cette ocytocine a été nommée “molécule de confiance” car elle nous aide à nous lier et à faire confiance à autrui.

La musique aide à apprendre

La musique aide les enfants à exceller ! De nombreuses écoles voient pourtant, au grand dam des parents et des professeurs, leurs programmes de musique en raison de perte de financement, ce qui finalement une grave erreur.

Qu’elle soit enseignée à l’école ou lors de cours de musique à domicile, elle aide les élèves à exceller de la manière suivante :

• Amélioration du développement linguistique
• Augmentation du quotient intellectuel
• Amélioration des résultats aux examens
• Connectivité cérébrale accrue
• Amélioration de l’intelligence visuo-spatiale (essentielle dans des carrières comme l’architecture, l’ingénierie, les mathématiques et l’informatique)
• Améliore la vivacité d’esprit
• Libère le potentiel cognitif

Contre toute attente, la musique peut même aider les élèves à exceller en sciences !

Les effets sur les jeunes cerveaux

bienfaits de la musique sur le cerveau

Dans les années 1990, les effets de la musique sur le cerveau ont été popularisés par l’effet Mozart (se dit de l’effet de la musique sur l’intelligence, très controversé).

Cette théorie prétend qu’écouter de la musique composée par Mozart peut vous rendre plus intelligent. Les parents de l’époque faisaient donc écouter du Mozart à leurs bébés pour donner un coup de fouet à leurs cerveaux, souvent même avant la naissance.

Aujourd’hui, la théorie admise est que le fait de suivre des cours de musique pendant l’enfance améliore les fonctions et la structure du cerveau, mais qu’il n’y a rien de particulièrement bénéfique pour l’intelligence à écouter du Mozart.

Une leçon d’une demi-heure de musique augmente le flux sanguin dans l’hémisphère gauche du cerveau. Les enfants qui chantent ensemble dans une chorale se disent plus satisfaits à l’école car le groupe développe leur aisance sociale.

On n’est jamais trop jeune pour commencer, car même si l’on préconise les premiers cours de musique à partir de 6 ans, l’éveil musical peut commencer dès les premières années de l’enfant.
A l’inverse, il n’est jamais trop tard pour profiter des bienfaits de la musique.

Les aînés qui jouent d’un instrument, chantent ou dansent profitent des bienfaits physiques, psychologiques et sociaux liés à la pratique. En effet, la musique préserve des troubles de la mémoire et du déclin cognitif.

Comment la musicothérapie peut améliorer la qualité de vie ?

N’importe qui peut jouer ou écouter de la musique à “des fins récréatives. Mais lorsque l’aide d’un professionnel de la santé est justifiée, vous pouvez faire appel à un musicothérapeute.
Les musicothérapeutes sont formés pour utiliser la musique à des fins thérapeutiques afin de répondre aux besoins physiques, émotionnels, cognitifs et sociaux de leurs patients.

Il y a des changements mesurables dans certains neurotransmetteurs à la suite d’une thérapie musicale. La musicothérapie s’est avérée utile pour traiter les personnes atteintes d’autisme, de démence, d’Alzheimer, de douleurs chroniques, de traumatismes émotionnels et d’une variété de troubles mentaux, y compris la dépression.

Le résultat de l’intervention d’un musicothérapeute est visible sur l’humeur, la concentration et la motivation. Une diminution de l’anxiété, de la colère, du stress et de la frustration sont également souvent notables.
L’un des succès les plus remarquables de la musicothérapie est son impact sur la vie des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.
Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé perdent leur capacité à avoir des conversations interactives avec d’autres personnes et finissent par cesser complètement de parler. Avec la musicothérapie, lorsque les patients entendent de la musique qui leur est familière, ils “s’illuminent” et se mettent souvent à chanter. Il semble que les souvenirs musicaux perdurent bien plus que d’autres types de souvenirs.

Pour en apprendre davantage sur la façon dont la musicothérapie transforme la vie des personnes âgées et des personnes handicapées, je recommande fortement le documentaire Alive Inside : une histoire de musique et de mémoire.

Playlist pour l’amélioration des fonctions cognitives

Si vous voulez écouter de la musique pour être plus productif ou concentré au travail, RDV sur Spotify, déroulez l’option “parcourir” dans le menu et allez dans les “genres et ambiances”. Trouver-y celle qui s’intitule “Focus”, vous y trouverez des playlists populaires comme “concentration maximale” ou encore “Peacefull Piano”.

Rien de mieux pour écarter les distractions !

Il existe de solides preuves scientifiques que le fait de jouer d’un instrument de musique ou d’écouter de la musique peut avoir un impact positif sur la santé et le fonctionnement du cerveau, alors pourquoi passer une vie sans musicalité ?